Ce site nécessite JavaScript. Merci d'en autoriser l'exécution.
Please enable JavaScript in order to use this web site.
Pour revenir à la newslettre, cliquez ici
La Musique Municipale de CHENÔVE (21)

L'étendard à la Lyre entourée par des grappes de raisins...
Partagez cet article :



Musique Municipale de Chenove
Reportage audio : Pour en profiter, allumez le son de votre ordinateur

musique municipale de chenoveUne nouvelle fois, preuve en sera faite que la qualité n’est pas forcément issue de la quantité.  Une nouvelle fois, une petite localité de 15000 âmes peut s’enorgueillir de posséder en sa cité séculaire l’un des meilleurs Orchestres d’Harmonie amateur de France.  Une formation qui a pu accéder en 2004, lors du concours de Strasbourg, au degré « Honneur ». Telle est l’occurrence de cette ville de Chenôve (ch’nôve avec l’accent bourguignon !), sise non loin de Dijon, dans le vignoble du Marsannay (cela parle toujours…) qui peut, depuis 1866, entendre résonner en ses murs les sonorités de sa Musique Municipale. Ils pourraient se dénommer « Orchestre », comme beaucoup de formations à la mémoire défaillante, qui oublient l’héritage des pas si lointaines fanfares ou lyres, au costume bleu officiel proche de l’uniforme endossé lors des défilés, mais ces musiciens de la Côte d’Or revendiquent un long héritage, une lente progression initiée par les anciens de la Musique qui, au fil des saisons et des programmes, ont su faire évoluer les effectifs et faire accéder des amateurs à des partitions de haut rang. A l’instar des vins de Bourgogne à la charpente rigoureuse, tout cela n’est pas arrivé en quelques années, c’est le fruit d’un long et patient travail initié par des vignerons, cheminots et amateurs qui, au fil du temps,  ont su conjuguer loisir et exigence artistique. Faut-il préciser qu’il semble bon vivre dans cette Musique à la bannière présentant une lyre entourée de généreuses grappes de raisins ? L’imposant Conservatoire Municipal de Musique aux cinq cent élèves, partenaire indispensable de cette Harmonie, fournit bon nombres des jeunes ouailles qui rejoignent chaque année les rangs de cette formation. La mixité "intergénérationnelle" entre les anciens qui ont vu et entendu les constants progrès et les jeunes qui, formés  par des équipes pédagogiques professionnelles, débarquent armés d’ un important bagage musical, est certainement l’une des clefs de la réussite de cette Harmonie soutenue par sa municipalité. Le répertoire abordé ou proposé par le directeur musical n’est pas sans causer de longues et passionnées discussions sur les rangs. L’exigence et l’aspiration à élever le débat vers le haut de Thierry Weber  peut rencontrer des résistances sur certains choix trop « contemporains» ou éloignés des publics populaires mais la curiosité et le dialogue continuel instauré par ce jeune chef et l’écoute attentive des musiciens permet de résoudre positivement les discordances.  Les musiciens étant investis avec envie dans la vie de cette association, de père/mère en fils/filles, des familles complètes se retrouvent afin de partager la musique. Concernant cette notion de transmission filiale, vitale pour la survie d'orchestres amateurs, nous pourrions évidemment évoquer la famille Weber mais l’histoire des directeurs de la Musique sera à découvrir dans l’article sur Thierry Weber, directeur musical depuis 2001 qui a su donner à ses musiciens l’envie d’aller toujours plus loin… Un regard vers le futur qui ne peut que permettre le progrès de chaque millésime !

Le Site officiel de la Musique Municipale de Chenôve

La Musique Municipale de Chenôve participera le dimanche 20 mars, à 10h30, à la Maison des pratiques amateurs de la Ville de Paris, aux Rencontres d'Orchestres d'Harmonie organisées par le Conservatoire de Région de Paris et l'A.F.E.EV.
Au programme : des pièces de Pablo Persico, Derek Bourgeois et James Barnes. Entrée libre. Auditorium St Germain - 4, rue Félibien - 75006 Paris


F.D.