Ce site nécessite JavaScript. Merci d'en autoriser l'exécution.
Please enable JavaScript in order to use this web site.
Pour revenir à la newslettre, cliquez ici
De Lille à Dallas

Les voyages de l'éditeur



mass trombone lille
De par la publication de la musique écrite, l’édition musicale a ceci de particulier de faire voyager l’idée du compositeur. Que ce soit à travers les âges comme à travers les continents.

Comme je n’ai pas encore de machine à remonter le temps pour visiter les illustres musiciens que Robert Martin édite, je traverse l’espace géographique à la rencontre de mes contemporains.

En décembre, j’étais à Chicago pour The Midwest Clinic International Band, Orchestra and Music Conference, en mars à Frankfurt, Musikmesse et aujourd’hui en ce début mai, je suis à Dallas aux Texas pour The Retail Print Music Dealers Association, Convention des librairies musicales américaines et canadiennes et des éditeurs.
Chaque année depuis 1976, une ville des USA accueille cette convention où tous les plus grands éditeurs américains sont présents. Quelques éditeurs européens sont également conviés. Allemands, Belges et les éditions Robert Martin pour la France.
Cette convention a comme but de fournir un lieu de rencontre commun pour l'échange d'idées entre les distributeurs, de promouvoir des normes éthiques et politiques avec les éditeurs de musique, et de promouvoir de meilleures et plus utiles relations distributeur-éditeur.

Les voyages sont souvent fatigants. Alors avant mon départ pour les USA, je me suis ressourcé quelques jours à Lille dans le Nord de la France à l’invitation des organisateurs du 15ème stage de trombone, festival Bernard Hulot.
C’est l’association Quatre à 4 qui officiait avec les quatre mousquetaires Christian Bogaert, Nicolas Lapierre, Philippe Lorthios et Laurent Queva.
Quelques jours emplis de moments inoubliables grâce à la rencontre des grands professionnels et des jeunes trombonistes enthousiasmes. Je me souviens qu’il y a quelques années ces grandes rencontres musicales ne se voyaient qu’à l’étranger. Aujourd’hui en France l’esprit collectif souffle fort.
michel becquet lille
La vedette « américaine » de ce stage était sans conteste Michel Becquet entouré des plus grands. Joseph Alessi venu de New York,  Bar van Lier, Stefan Schulz, Jörgen Van Rijen, Octobone, Spanish Luurs Metall….
La soirée mémorable restera pour moi le concert "HAPPY DAY" autour de Michel Becquet.

Après cela, j’attends avec impatience d’être encore impressionné par les américains à Dallas.
Max Desmurs

http://printmusic.org/
M.D.