Ce site nécessite JavaScript. Merci d'en autoriser l'exécution.
Please enable JavaScript in order to use this web site.
MACON
350 CHEMIN DES BERTHILLIERS
CS 60112
71 012 CHARNAY-LÈS-MACON CEDEX.edrmartin.com
TEL : +33(0)3 85 34 46 81
info@edrmartin.com
Site version
 english  
 
 

(incl. VAT)
INSTRUMENTS
 
 
 






  Purchase of editions
Title and/or author or reference
> Home
> Search
• Instrumental music
• Orchestra
• Chamber Music
• Song and choir
• Literature
• Compact Discs
• Stationery and accessories
> New scores
> Newsletters (français)
> Catalogs


Discover our catalog 2017-2018




Paiements sécurisés : P@iement CIC, Paypal, Chèques
Customer access
Subscription newsletter
Receive the free newsletter Robert Martin each month (in french)

DECOUVREZ...
(Cliquez sur les photos)


Distributeur exclusif :


Da Camera

Symphony Land

Editions Musicales Rubin

Resolute
Music Publication

Editions
François Dhalmann


Collection
Ciné-Concerts :

Pour revenir à la newslettre, cliquez ici
Frayeurs à quelques heures d’un concert

Orchestre National de Lyon cherche chef désespérément
Partagez cet article :



Les Jeudi 10 et samedi 12 mai, dans le cadre de l’Anthologie du XXème siècle, l’orchestre National de Lyon programmait Amériques d’Egard Varèse, Un survivant de Varsovie d’Arnold Schoenberg et le Quatuor pour piano et cordes de Brahms (orchestration de Schoenberg)
répétitions amériques de varèse onl
Un programme conséquent et impressionnant de part sa logistique sur le plateau. En effet, Amériques de Varèse dans sa version initiale de 1921 nécessite 150 exécutants dont  70 cordes, 55 vents dont 7 en coulisses (10 trompettes), célesta, harpes et une quinzaine de percussionnistes (dont les joueurs de cris de corbeaux et sifflets de bateaux à vapeur et sirènes de pompiers de New York !). Une œuvre colossale très peu programmée contrairement à la version de 1927, réorchestrée par Varèse pour un effectif d’orchestre symphonique de taille raisonnable.
Mais voilà, trois jours avant la première répétition de la série le chef invité Ilyan Volkov pour des raisons de santé déclare forfait. Sueurs froides dans l’équipe de direction de l’ON de Lyon.
Si pour un programme Beethoven ou Tchaïkovski, les grandes maisons d’orchestres sont habitués à l’impondérable pour un tel programme les chefs contactés ont simplement répondu : « Merci, mais jamais », « Bonne chance » ou encore « Vous êtes fou »….

Wilson Hermanto, le sauveur
wilson hermantoFrançois Dru, nouveau conseiller artistique de l’ON Lyon s’est démené et a finalement trouvé son sauveur en la personne du chef américain Wilson Hermanto. Par hasard, il venait rendre visite à Lyon au chef permanent Leonard Slatkin et était disponible les semaines suivantes. Pendant trois jours, il s’est plongé dans ces partitions singulières. Jeune chef au tempérament enthousiaste, Wilson Hermanto a déjà séduit les musiciens des orchestres du London Philharmonic Orchestra, de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse, l'Orchestre Symphonique de Prague, l'Ensemble Orchestral de Paris... et a été salué récemment pour son interprétation de la Symphonie n ° 1 de Gustav Mahler avec  la Suisse Romande.
Les musiciens de l’Orchestre National de Lyon lui ont fait un triomphe en ce mois de mai.
Les lyonnais retrouverons Wilson Hermanto dans la saison 2012/2013 à l’auditorium.
François Dru nommé voici quelques mois conseiller artistique de l’Orchestre a connu son baptême du feu. Mais grâce aux sirènes de pompiers d’Amérique de Varèse il a pu contenir l’incendie.
Y.R.
Home | Contact | Terms of sale | Legal mentions
© 2008 - 2017 Robert Martin, all rights reserved.
Powered in 0.099 s (*)