Ce site nécessite JavaScript. Merci d'en autoriser l'exécution.
Please enable JavaScript in order to use this web site.
Pour revenir à la newslettre, cliquez ici
"Un Concerto Chinois"

Nouveau CD des "Guides de Belgique"



pochette cd guides chinese concertoS’il arrange généralement les français de considérer certains artistes belges comme faisant partie de la République bleu-blanc-rouge, il existe un orchestre d’harmonie chez nos voisins, de l’autre côté de l’Escaut et la Meuse, qui dépasse largement ce que nous sommes capables de réaliser. Il faut l’énoncer clairement, cet orchestre « Musique Royale des Guides de Belgique », est certainement l’un des plus brillants d’Europe. L'évocation de son nom impose un grand respect. Avec ou sans gouvernement, cette formation militaire, qui fut créée en 1832, est une des fiertés du royaume de Belgique. C’est avec la plus grande attention et enthousiasme que l’érudit Francis Pieters (qui a signé avec sa précision habituelle les textes du livret) a pu nous faire parvenir un exemplaire du dernier opus discographique de cette formation légendaire. A l’heure où, en France, certaines formations professionnelles en uniforme esquintent des Symphonies du grand répertoire symphonique dans des stériles transcriptions et adaptations – il est vrai qu’il n’existe pas de répertoire original contemporain pour Harmonie ! – les Guides sont à la pointe de la découverte et de l’enrichissement du répertoire, des possibilités techniques et sonores dévolues à l’Orchestre d’Harmonie. musique des guides royale de belgiquePreuve en est avec ce CD, projet captivant et étonnant, intitulé « Un Concerto Chinois ». Souvenir sonore d’un concert donné le 27 novembre 2009 aux Palais des Beaux-Arts de Bruxelles dans cette salle fameuse, à l’acoustique réverbérée si flatteuse et agréable. Ce voyage vers les fleuves aux noms de couleurs était donc composé par des partitions d’inspiration chinoise. Le programme débute par une « chinoiserie », au sens premier du terme, d’Albert Ketelbey, l’auteur du Marché Persan. Une musique légère, fort descriptive, qui pourrait accompagner la musique d’un film à grand spectacle comme « la canonnière du Yang-Tse » ou les « 55 jours de Pékin ». Une vision romantique de la Chine aux grandes heures de l’Empire coloniale britannique réalisée avec coups de gongs. Cette agréable mise-en-bouche à la sauce épicée laisse jan van landeghemplace à une imposante découverte de 36 minutes, celle du Concerto Chinois de Jan Van Landeghem pour violon (enfin presque, lisez la suite…) et Harmonie. A mon humble connaissance, je ne connais que Kurt Weil qui s’est essayé au même exercice (1), celui d’une pièce concertante entre le violon et un ensemble à vent. Le défi est important, l’équilibre entre l’instrument  à cordes et la masse puissante des soufflants et percussions demande un dosage minutieux dans les effectifs. Ce qui pourrait apparaître comme une gageure est réalisée avec grand succès par ce compositeur flamand, organiste de renom et professeur de composition au Conservatoire Royal de Bruxelles. Cette pièce en cinq mouvements présente la particularité de requérir un soliste violoniste de haut rang, mais aussi altiste à quatre et cinq cordes ! Ainsi, le troisième mouvement, lutte entre le soliste et l’orchestre, demande l’usage d’un alto à cinq cordes, « outil » spécialement créé pour la dédicataire de l’œuvre. La langue utilisée par Van Landeghem utilise largement les modes pentatoniques de la musique traditionnelle chinoise et l’imitation des quarts de ton délivrée par le pipa. Sa rhétorique est pleine d’inventions rythmiques, de jeux de timbres pour une musique très imagée et colorée. La percussion omniprésente présente un important effectif. Parmi ce superbe voyage sonore vers le pays des tigres et dragons, on retiendra les couleurs enivrantes et si subtiles du mouvement lent, musique des sphères à la spatialisation captivante.
jenny_spanogheNous ne pouvons qu’admirer la performance de la violoniste/altiste Jenny Spanoghe, de par l’incroyable intensité sonore dégagée par son jeu, la résolution de redoutables difficultés techniques et sa manière à s’insérer avec grande conviction parmi les vents et percussions. Une œuvre qui était alors donnée en ce soir bruxellois en création mondiale, et que nous rêvons de d’entendre en notre pays. Une partition que tous les amoureux de l’Harmonie se doivent de lire tant son contenu élève cette formation et ses possibilités. Le programme de ce concert s’achevait par la Symphonie n°2 « Snow Lotus » composée par Chen Qian, l’un des plus grands représentants de l’école de composition chinoise pour Harmonie. Monsieur Qian exerce actuellement la fonction de « Compositeur de la Musique Centrale de l’Armée Populaire de Chine ». Cette Symphonie monobloc, suite de tableaux  à l’esprit et à la réalisation très cinématographique, alterne entre sonorités mystérieuses et morceaux de bravoure, démontre tout le talent du pays qui s’éveilla il y a quelques décennies et qui représente maintenant une référence sur la production d’artistes de renom.
Nous ne pouvons qu’être soufflé (et essoufflé !) par le niveau de la performance de ce somptueux orchestre  qui s’attaquait lors de ce concert à des partitions d’une redoutable difficulté. La rondeur de son de la formation est exemplaire, le poids sonore déclenché lors de mouvements vifs présente un équilibre incroyable dans tous les pupitres. Et il faut évidemment louer la direction vive, précise et imagée du Lieutenant Yves Segers, parfait catalyseur de l’énergie de ses excellents musiciens.  Un nouveau disque des Guides qui conforte la haute position de cet orchestre sur les terres de l’Orchestre d’Harmonie.


(1) : juillet 2011 : je viens de découvrir le Concerto pour violon et Orchestre d'Harmonie "Sopra l'arie antiche" de Yasuhide Ito.


yves_segers
"A Chinese Concerto"
. Albert Ketelbey, In a Chinese Temple-Garden - Jan Van Landeghem, Chinese Concerto - Chen Qian, Symphonie n°2 for Symphonic Band
Jenny Spanoghe, violon - alto - alto à cinq cordes
Musique Royale des Guides de Belgique, dir. Yves Seghers
enregistré live le 27 novembre 2009 - 63'12
label : World Wind Music   www.worldmusic.nl






Écoutez des extraits :


1) Ketelbey, In a Chinese Temple-Garden 
http://www.edrmartin.com/extrait-mp3-newslettre/nl_327_bdb21.mp3


2) Jan Van Landeghem, Chinese Concerto

- mvt 4
http://www.edrmartin.com/extrait-mp3-newslettre/nl_328_945a8.mp3
 

- mvt 5 
http://www.edrmartin.com/extrait-mp3-newslettre/nl_329_6d4d9.mp3


3) Chen Qian, Snow Lotus 
http://www.edrmartin.com/extrait-mp3-newslettre/nl_330_3651f.mp3



A découvrir sur internet :

Le site officiel de la Musique Royale des Guides de Belgique
F.D.