Ce site nécessite JavaScript. Merci d'en autoriser l'exécution.
Please enable JavaScript in order to use this web site.

BLUES BROTHERS

photo BLUES BROTHERS

The Blues Brothers est le nom d'un groupe de blues composé des comédiens Dan Aykroyd et John Belushi et de quelques-uns des plus grands musiciens de la musique soul, ainsi que le titre du film dans lequel ils jouent.
Le blues
Origines stylistiques
chants de travail et gospels afro-américains
Principaux courants
Blues traditionnel - Kansas City Blues - Delta Blues - Chicago Blues - Texas Blues - New York Blues - Rhythm and Blues - British Blues - Blues rock - Blues moderne - Blues français - Blues touareg
Instruments typiques
Voix • Guitare • Basse • Batterie • Piano • Harmonica • Saxophone
Interprètes
Par style - Par instrument
Méta
Le portail du Blues
John Belushi (alias le chanteur Jake Blues) et Dan Aykroyd (alias le joueur d'harmonica Elwood Blues)[1], tous les deux membres de l'équipe originale de l'émission de télévision Saturday Night Live de la chaîne NBC, créent The Blues Brothers et leurs identités alternatives au début de 1976 pour chauffer le public de SNL.
Les Blues Brothers font leur première apparition live dans SNL, avec Belushi et Aykroyd portant leurs costumes d'abeilles, qu'ils portaient normalement pour le sketch « Killer Bees », jouant « I'm a King Bee » de Slim Harpo. Dans les semaines suivant cette apparition, The Blues Brothers deviennent un ajout populaire au show et commencent à apparaître de façon semi-régulière. L'aspect humoristique repose en partie sur l'image de deux hommes habillés de costumes noirs ayant l'air de tueurs à gages mafieux, qui soudain explosent en chansons et danses énergiques.
Jake et Elwood sont appuyés par des gens de qualité, comme le guitariste Steve Cropper et le bassiste Donald « Duck » Dunn, tous deux issus du groupe Booker T. & the M.G.'s, ainsi que Matt « Guitar » Murphy.
Les Blues Brothers enregistrent leur premier album, Briefcase Full of Blues, en 1978 lors de la première partie du comédien Steve Martin à Los Angeles. L'album devient disque de platine, incluant les titres « Soul Man » et « Rubber Biscuit » qui figurent tous les deux dans le Top 40.
En 1980, le film The Blues Brothers, réalisé par John Landis, sort sur les écrans de cinéma, avec les apparitions d'Aretha Franklin, James Brown, Cab Calloway, Ray Charles, John Lee Hooker, Carrie Fisher, Frank Oz, Steven Spielberg, John Candy, Joe Walsh, Pinetop Perkins, Chaka Khan, Curtis Mayfield et Paul Reubens. Le film se déroule à Chicago.
Les Blues Brothers partent également en tournée cette même année pour promouvoir le film. Jake et Elwood sortent leur second album, Made in America, contenant les deux titres « Gimme Some Lovin' » et « Who's Making Love » qui figurent dans le Top 40.
Le 5 mars 1982, Belushi meurt à Hollywood d'une overdose de speedball, Belushi étant cocaïnomane .
En 1988, Cropper, Dunn, Murphy et d'autres reformèrent le groupe The Blues Brothers pour une tournée mondiale. Ils sortirent un nouvel album en 1992 intitulé Red White and Blues, avec comme invité Elwood Blues. Aykroyd lança sa franchise House of Blues, une chaîne internationale de clubs de blues. En tant qu'Elwood, il anime la « House of Blues Radio Hour. »

couverture Everybody Needs Somebody De Haske
Everybody Needs Somebody
BLUES BROTHERS
Editeur : De Haske
Genre : Orchestre
Formation : Orchestre d'harmonie
Exemplaire complet (HS0211.9601-BA) : 82,86
Conducteur (HS0211.9601-CO) : 23,67

couverture Everybody Needs Somebody Marc Reift
Everybody Needs Somebody
BLUES BROTHERS
Editeur : Marc Reift
Genre : Orchestre
Formation : Orchestre d'harmonie
Style et options : Pop music
Exemplaire complet (EMR10115-BA) : 131,47

couverture Everybody Needs Somebody Bernaerts
Everybody Needs Somebody
BLUES BROTHERS
Editeur : Bernaerts
Genre : Orchestre
Formation : Orchestre d'harmonie
Exemplaire complet (BER000242-BA) : 96,98