Ce site nécessite JavaScript. Merci d'en autoriser l'exécution.
Please enable JavaScript in order to use this web site.

Your cart
is empty

Site version
 english  
 
 

(incl. VAT)
> Home
> Search
• Instrumental music
• Orchestra
• Chamber Music
• Song and choir
• Literature
• Compact Discs
• Stationery and accessories
> New scores
> Newsletters (français)
> Catalogs


Discover our catalog 2018-2019




Paiements sécurisés : P@iement CIC, Paypal, Chèques
Subscription newsletter
Receive the free newsletter Robert Martin each month (in french)
(If you do not receive the newsletter, check your spams)

DECOUVREZ...
(Cliquez sur les photos)


Distributeur exclusif :


Da Camera

Symphony Land

Editions Musicales Rubin

Resolute
Music Publication

Editions
François Dhalmann


Collection
Ciné-Concerts :

Pour revenir à la newslettre, cliquez ici
DIONYSIAQUES PAR LA GARDE EN 1928 !

Un incunable dirigé par Pierre Dupont
Partagez cet article :



pierre dupontIl faut imaginer l'exercice en 1928. L'enregistrement phonographique était encore une aventure toute nouvelle. Depuis quelques mois, on avait pu ajouter la fée électricité et améliorer la qualité de captation et de restitution du son mais, enregistrer à l'ère du 78 tours relevait plus du hasard que l'action artistique ! Si de nos jours, les machines peuvent aider à effacer un "couac", à substituer une croche par une autre, à maquiller des problèmes d'intonation, de balance ou de timbres, à la fin des années 20, l'enregistrement était réalisé en une seule prise. Hors de question de s'arrêter, de reprendre quelques mesures, les musiciens et le chef devaient rester concentrer pour une durée maximale de quatre minutes (le temps maximum d'une face de 78 tours).
En plus de ces conditions précaires, d'une technique hésitante qui forçait l'orchestre à être serré devant l'unique "microphone" qui avait le plus grand mal à prendre les percussions et les fréquences graves, imaginez-vous enregistrer une partition de musique contemporaine, une œuvre redoutablement difficile qui avait été créée seulement quelques années auparavant en 1925 !
Tel était le défi de la Musique de la Garde Républicaine et de son chef Pierre Dupont en 1928 : enregistrer le redoutable Dionysiaques de Schmitt !

En exclusivité pour les lecteurs de la Newslettre des Editions Robert Martin, voici cet enregistrement historique, trois faces de 78 tours de la marque Gramophone dans une version restaurée. Évidemment, les amateurs "du bruit qui sort des enceintes" pourront afficher une frustration et un sourire ironique par les timbres, à des années lumière des possibilités de restitution du son en 2012. Mais passé cet emballage au papier jauni, il faut écouter avec attention l'extraordinaire virtuosité de la Garde et la baguette si précise et convaincue de Pierre Dupont. Par ce document, on comprend pourquoi cette formation légendaire était réputé, de par le monde, et était considéré, au début du XXe siècle et devant les formations symphoniques avec cordes, comme le meilleur orchestre de France !


Commentaire d'écoute de Philippe Ferro sur la gravure de Pierre Dupont :

"A l'écoute de cet enregistrement historique de Dionysiaques réalisé par la Garde Républicaine sous la direction de Pierre Dupont en 1928, je suis tout d'abord extrêmement impressionné par le "feu" dégagé par cette interprétation, la grande agilité technique de l'orchestre, et suis agréablement surpris par la prise de son qui, avec les moyens de l'époque, respecte assez bien la richesse des timbres instrumentaux; ô combien indispensable dans cette partition ! Certes, la percussion semble assez lointaine, voire inexistante pour certains instruments comme les castagnettes, tambour de basque, timbales... et il faudrait disposer de photos de cet enregistrement afin de s'assurer de l'utilisation de certains instruments indiqués optionnels par Schmitt  (petit bugle, clarinette contrebasse, contrebasson...). Concernant l'interprétation, le chef est très respectueux du texte. Le lent initial est à mon goût un peu raide ; je l'entends plus fluide voire plus libre. 
Je m'attendais à retrouver certains passages interprétés selon une certaine tradition.
Lorsque j'ai enregistré Dionysiaques avec l'Orchestre d'Harmonie de la Région Centre, j'avais sollicité les conseils de Désiré Dondeyne qui avait recueilli de Florent Schmitt quelques recommandations d'interprétation. Je ne les retrouve pas dans cette version mais ceci n'altère en rien la qualité de cet enregistrement historique qui, malgré quelques imperfections ici ou là dûes aux conditions d'enregistrement de l'époque (quasi live), dégage une remarquable énergie assortie d'une coda à couper le souffle ! "
  janvier 2012

Florent Schmitt, Dionysiaques pour Orchestre d'Harmonie Militaire
Columbia D11011 (Trois face de 78 tours)
Musique de la Garde Républicaine, dir. Pierre Dupont
enregistrement de février 1928


Partie 1
https://www.edrmartin.com/extrait-mp3-newslettre/nl_458_452c8.mp3


Partie 2
https://www.edrmartin.com/extrait-mp3-newslettre/nl_459_aee05.mp3


Partie 3
https://www.edrmartin.com/extrait-mp3-newslettre/nl_460_5e367.mp3


Les enregistrements de Dionysiaques entendus par le compositeur :

- Musique de la Garde Républicaine, dir. Guillaume Balay - 78 tours Gramophone K5336/37 (4 faces). Enregistrement de novembre 1927
- Musique de la Garde Républicaine, dir. Pierre Dupont - 78 tours Columbia D11011 (3 faces). Enregistrement de février 1928

L'enregistrement moderne de référence (version originale) :

- Orchestre d'Harmonie de la Région Centre, dir. Philippe Ferro. Mars 2005.
disponible sur le site  : www.harmonieregioncentre.com/


F.D.
All transactions are in EUR (€). USD prices ($) are shown only for your convenience.
Home | Contact | Terms of sale | Legal mentions
© 2008 - 2019 Robert Martin, all rights reserved.
ÉDITIONS ROBERT MARTIN, 350 chemin des Berthilliers, CS 60112, 71 012 CHARNAY-LÈS-MACON Cedex, Tel : +33(0)3 85 34 46 81

Powered in 0.102 s (*)