Ce site nécessite JavaScript. Merci d'en autoriser l'exécution.
Please enable JavaScript in order to use this web site.
Pour revenir à la newslettre, cliquez ici
Le maestro Muti à Rome

"La force du destin" de dire non !
Partagez cet article :



06_muti_lgCeux qui ont eu la chance de le voir et de l'entendre travailler le savent pertinemment. Il vaut mieux ne pas plaisanter avec le chef italien Riccardo Muti. Le grand chef  fait partie de ces maestri qui considèrent la musique avec une approche que l'on pourrait qualifier de sacré. L'actuel directeur musical de l'Orchestre Symphonique de Chicago est connu pour ses colères face aux orchestres qui dénaturent le message du compositeur. Muti fait partie de ces gens dangereux pour une bonne partie des cénacles, car disant bien haut et fort ce qu'ils pensent. Dernier acte en date, une prise de position qui fera date dans l'histoire de son pays natal . Pourtant affaibli après une sérieuse chute, survenue lors d'un malaise sur le podium de Chicago, avec à la clef une fracture de la mâchoire et la pose inattendue d'un pacemaker, et malgré l'interdiction de diriger du corps médical, Riccardo Muti ne s'est pas gêné, lors d'une représentation du si symbolique Nabucco de Verdi à l'Opéra de Rome, de dénoncer l'actuel politique de coupe sombre budgétaire dans la culture du gouvernement italien en demandant au public de reprendre en choeur le célèbre acte résistant du "Va piensero ". Quand la musique croise la politique... Cela correspond parfaitement au final à Verdi !

Muti en 1986 dans le même exercice à la Scala de Milan : leçon de direction et de... musique





F.D.