Ce site nécessite JavaScript. Merci d'en autoriser l'exécution.
Please enable JavaScript in order to use this web site.
En stock, commande généralement expédiée sous 24 heures
Adagio Non Troppo, Extrait des Lieder Ohne Worte
  Référence (MEND03033) : 7,98   Ajouter au panier

couverture Adagio Non Troppo, Extrait des Lieder Ohne Worte Robert Martin
Felix MENDELSSOHN
Editeur : Robert Martin
Niveau : Cycle 1
Genre : Musique Instrumentale
Formation : Hautbois
Style et options : Hautbois et piano


Changer de pays de livraison
Ajoutez pour 99,00 d'articles éligibles (1) à votre commande pour pouvoir bénéficier de la Livraison GRATUITE (2) en ÉTATS-UNIS
(1)Musique Instrumentale      (2)Frais de la livraison gratuite : 0,01



   Extrait PDF
Les Romances sans paroles (Lieder ohne Worte) sont de brèves pièces pour piano composées par Felix Mendelssohn à différentes périodes de sa vie. Elles occupent huit recueils publiés entre 1830 et 1868, dont cinq sont dédiés à des femmes. Elles marquent le début du Romantisme dans la musique pour piano.
On peut comparer les romances sans paroles aux nocturnes de Chopin, dont ce dernier s'est inspiré, car ces pièces forment un idéal lyrique de la musique pour piano. Le piano doit chanter. La Romance sans parole prend l'expression de la liberté, c'est un plaisir pur, de forme libre.
Peu appréciées au début, elles furent livrées peu à peu à la demande de l'éditeur.
La forme correspond à celle des lieder chantés, souvent en forme A B A. Mendelssohn composa cinquante Romances sans paroles entre 1828 (mort de Schubert) et 1845. Cinq cahiers sont dédiés à des femmes, et le titre de Romances sans paroles apparaît en 1828 sous la plume de Fanny la sœur du compositeur. Mendelssohn utilisera ce titre pour la première fois en 1830. L’Opus 30 a été composé entre 1833 et 1834, et est dédié à Elisa von Woringen. Il a été publié en mai 1835 à Bonn.

III Adagio non troppo en mi majeur (« Consolation ») (MWV U 104)
Code barre Adagio Non Troppo, Extrait des Lieder Ohne Worte