Ce site nécessite JavaScript. Merci d'en autoriser l'exécution.
Please enable JavaScript in order to use this web site.
Pour revenir à la newslettre, cliquez ici
La musique a-t-elle la place qu’elle mérite aujourd’hui ?
Partagez cet article :



Dans notre monde ultra connecté cette question cruciale taraude bon nombre de passionnés de musique. Pourtant aujourd’hui elle est partout. Elle envahit l’espace à tout moment et elle est omniprésente sur le Web. Malheureusement elle est trop souvent reléguée à un rôle accessoire, musique d’ambiance, musique de fond, musique à consommer. Elle est devenue un produit de consommation comme un autre dans notre société de productivité.

Internet ouvre des possibilités de découvertes multiples ce qui rend ce monde virtuel fascinant. Les artistes y voient un excellent moyen de se faire connaître car il leur promet une multitude d’admirateurs potentiels. Internet pour les artistes en mal de reconnaissance me semble être souvent un leurre. Pour certains cette visibilité élargie est bénéfique, mais d’autres restent dans l’ombre noyés dans l’abondance de la production musicale sur le web.

Le site Web d’hébergement de vidéos le plus utilisé par tous ces artistes est YouTube. Certaines vidéos sont visionnées par des milliers de personnes et après ? Quelle retombée pour tous ces artistes ? Percevront-ils des droits ? Ce public achètera-t-il les disques ? Ira-t-il voir les artistes en concert ? Peut-être assistons-nous à la naissance d’un nouveau public « fantôme » qui se contentera des diffusions sur le Net ! Une réflexion doit être menée afin peut-être de ne pas permettre le visionnage complet des vidéos. Il faut trouver des solutions pour protéger les droits des interprètes, des compositeurs et de tous les créateurs et peut-être remettre en question l’écoute gratuite.

Toutes ces questions donnent le vertige. Mais il faut croire en la capacité de l’homme de reprendre le pouvoir sur son libre arbitre, sur son droit de choisir face au monde « merveilleux » de la toile et de la dictature de ses algorithmes qui risque d’engendrer un assèchement culturel.
La musique doit retrouver pour le plus grand nombre sa place d’œuvre d’art. L’éducation des jeunes a là un rôle essentiel à jouer. Elle doit leur apprendre à aiguiser leur jugement critique.

Alors parfois pensons à éteindre nos écrans pour prendre un peu recul et laissons-nous porter par notre rêverie. Et essayons autant que possible de maîtriser notre usage d’internet plutôt que d’en être l’esclave.

C.F.