Ce site nécessite JavaScript. Merci d'en autoriser l'exécution.
Please enable JavaScript in order to use this web site.
Pour revenir à la newslettre, cliquez ici
Une grande réussite

SAXOPEN à Strasbourg



garde et branford marsalis
Branford Marsalis escorté musicalement par l'Orchestre de la Garde Républicaine.
Photo Pascal Bastien Le Monde.fr


Comme annoncée dans la NLRM de mai dernier, l’édition triennale du Congrès et Festival mondial du saxophone, SAXOPEN, s’est déroulée à Strasbourg du 9 au 14 juillet sous l’impulsion de Philippe Geiss, grand ordonnateur.

Des milliers de saxophonistes dont 2792 congressistes avaient fait le déplacement, venant de 50 pays et représentant les divers courants musicaux et esthétiques artistiques. Le public avec plus de 30 000 spectateurs fut également au rendez-vous invité à 450 concerts à Strasbourg et dans son agglomération.

Les Éditions Robert Martin, éditeurs d’une grande partie des œuvres de Philippe Geiss étaient représentées par Christophe Félix, directeur général et directeur artistique de l’édition qui a été enthousiasmé, impressionné et émerveillé par l’organisation et la réalisation de ce Saxopen. Christophe Félix rêve que chaque instrument à vent puisse accueillir en France ce genre de rencontres mondiales avec autant d’énergie et de réussites.
Un grand bravo à Philippe Geiss et aux équipes, administratives et artistiques, qui ont œuvré pendant près de deux ans pour mettre au point cet événement qui fera date et dont beaucoup pourront s’inspirer.
philippe geiss
La presse, nationale et internationale, a relayé ces journées d’exception et le programme éclectique et de haute volée artistique, à la fois au cœur de la ville de Strasbourg, à la Cité de la musique et de la danse et au Palais, mais aussi aux alentours avec des concerts, rencontres, ateliers dans la région et même au-delà des frontières.
Philippe Geiss avait l’ambition de construire un événement entre recherche et festivités où tous les passionnés pouvaient se rencontrer durant une folle semaine de musique pendant laquelle plus de 300 œuvres furent créées.
Les grandes soirées
L’Opening Night du 9 juillet conviait l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et des solistes du monde entier dirigés par Marko Letonja à faire découvrir de nombreuses créations dont Sparking fantasy de Philippe Geiss créée par Timotyy Mc Allister (USA) à l’alto, Editions Robert Martin.

Le concert Open Winds du 10 juillet donnait rendez-vous à l’Orchestre de la Garde Républicaine dirigé par François Boulanger. La programmation de ce concert permit entre autres d’entendre en création mondiale avec en soliste Claude Delangle (soprano) et Branford Marsalis (ténor), Scherzo furioso (Editions Robert Martin) du jeune compositeur français Jordan Gudefin.
sax cathédrale
Trois concerts exceptionnels dans l’écrin merveilleux de la cathédrale millénaire de Strasbourg, donna une dimension quasi mystique aux saxophones grâce à la pièce imaginée, créée et composée par Jean-François Zygel, Les Orgues de Sax, interprétée par les ensembles de saxophones des conservatoires de Versailles et de Strasbourg.

Des centaines d’autres concerts ont maintenu le grand public en haleine avec comme invités Spok Frevo Orchestra & Guests et Jerry Bergonzi, Philippe Geiss, Eric Séva, le quatuor Callisto, Franck Wolf, Sax Assault avec John Helliwell du groupe Supertramp et Simon Willescroft de Duran Duran…

L’innovation a été au cœur de l’événement grâce à la mise en place d’outils numériques de pointe : sonorisation en 3D, live streaming des concerts et des forums sur SaxOpen TV, la réalisation d’une exposition sur le thème de la musique numérique et la création d’un concert exceptionnel interconnecté entre plusieurs scènes du monde entier : World Sax Day et World Streaming Show, le 12 juillet. A n’en pas douter, le clou de SaxOpen 2015. Le World Streaming Show, grand concert multimédia dirigé par Philippe Geiss, entre plusieurs scènes interconnectées à Strasbourg (place Kléber, auditorium de la cité de la musique, Shadok, cathédrale) et dans le monde (Etats-Unis, Costa Rica, Taïwan, Brésil, etc). ARTE Concert diffusa le World Streaming Show dans son intégralité.

Bien entendu il a été l’occasion de continuer les festivités commencées en 2014 pour le bicentenaire de naissance d’Adolphe Sax avec la remise du prix à Jean-Patrick Besingrand pour sa pièce intitulée Instants éphémères pièce imposée pour la finale du concours international d’interprétation pour quatuor de saxophones en coproduction avec le festival Musica.
Les lauréats du concours :
  1er prix :  Keuris Quartet (Amsterdam) - Prix du Conservatoire de Strasbourg
  2e prix :  Quatuor Yendo (Paris) - Prix SaxOpen
  3e prix :  Ad Libitum Quartet (Russe) - Prix de l’A.  Sax

Comme l’indique Jean-Marie Londeix, co-président d’honneur
de SaxOpen avec Branford Marsalis,  le saxophone démontre une vitalité dans le monde qu’il n’avait jamais connue. Pour preuve les 35 000 partitions originales de concert pour cet instrument qu’il a recensées. 8 à 10 000 partitions par an sont écrites. Ce qui fait dire à Jean-Marie Londeix qu’en moyenne ce sont 7 à 8 partitions qui voient le jour quotidiennement. La preuve d’un engouement fort pour cet instrument.

Le catalogue réservé au saxophone (œuvres pédagogiques et de concert) aux Éditions Robert Martin ne dément ce constat plus que positif que SaxOpen amplifiera, sans nul doute. Après Strasbourg, c'est la ville de Zagreb qui a été choisie pour accueillir le prochain festival mondial du saxophone, en 2018.

SaxOpen a donné les bases de la World Sax Alliance dont le siège devrait se situer à Strasbourg.


Le World Streaming Show : un même concert sur plusieurs continents


A voir également les concerts retransmis par Arte
http://concert.arte.tv/fr/collections/sax-open-2015

Y.R.