Ce site nécessite JavaScript. Merci d'en autoriser l'exécution.
Please enable JavaScript in order to use this web site.
Pour revenir à la newslettre, cliquez ici
Orchestre National d'Harmonie des Jeunes (ONHJ)

Annulation de la Session 2013



onhj
La Crise financière explique-t-elle tout ?
Annoncée dès décembre 2012 sur le site de la CMF, la session 2013 de l'Orchestre National d'Harmonie des Jeunes (ONHJ) devait se dérouler du 21 au 30 août 2013 à Evian-les-Bains (74). Gildas Harnois avait été désigné directeur musical.

Pour cette NLRM, nous l’avions rencontré pour participer à la campagne de recrutement en mars des 85 jeunes instrumentistes de 16 à 28 ans. Cette session avait comme partenaire l’Union Grand-Duc Adolphe  du Luxembourg.

Tout semblait ficelé depuis quelques semaines et bien rodé puisque la Confédération Musicale de France l’organise cette formation nationale depuis 2002, en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication. L'ONHJ, orchestre de haut niveau composé de jeunes instrumentistes recrutés chaque année sur tout le territoire français, à l’instar de la formation symphonique l’Orchestre Français des Jeunes, est un véritable ambassadeur de la musique d’harmonie en France et à l’étranger.
C’est Claude Kesmaecker qui comme directeur musical lance les premières sessions en 2002 et 2003. Benoït Girault et Claude Jeandroz suivront aux destinées de l’ONHJ puis Hervé Brisse, Miguel Etchegoncelay, et le dernier en date en 2012, Jean-Pierre Blin.

Gildas Harnois désigné à l’automne dernier avait concocté son programme musical riche et varié. Son invité de marque, le tromboniste Fabrice Millischer, victoire de la Musique 2011 et Premier Prix 2007 du prestigieux Concours International de l'ARD Munich devait interpréter le Concerto pour trombone et orchestre d’Henri Tomasi, version pour orchestre d’harmonie réalisée par Claude Kesmaecker. Gildas Harnois avait choisi une œuvre incontournable du répertoire français, Dionysiaques Op 62 de Florent Schmitt dans l’adaptation pour orchestre à vent de Felix Hauswirth (Editions Robert Martin) et les Musiques d’Amérique Latine des compositeurs Alberto Ginastera, Heitor Villa-Lobos… ainsi que l’approche de la fanfare festive aux couleurs et accents des Morenadas, Diabladas, Cuecas boliviennes, Marineras péruviennes, Albazos équatoriens, Cumbias colombiennes introduites par le collectif ‘La Belle Image’;

Un programme conséquent et varié qui ne verra pas le jour à l’été 2013.
Pourquoi la CMF a-t-elle brutalement annulée la session 2013 de l’ONHJ.

La Crise financière explique-t-elle tout ?
La baisse conséquente des subventions du ministère de la Culture pour l’exercice 2013 de la CMF n’a sans doute pas favorisé le maintien de projets pas encore pleinement engagés comme la session de l’ONHJ.
On nous explique que depuis les deux dernières années, les organisateurs de la CMF ont de plus en plus de difficultés à recruter des jeunes instrumentistes. Le réseau ne semblait plus fonctionner.
Sans doute, les jeunes instrumentistes à vent sont trop sollicités, pendant leur formation au sein des écoles de musiques et conservatoires et pendant les vacances scolaires pour différentes propositions de stages. La population d’instrumentistes à vent de très haut niveau ne croit pas en regard des propositions musicales. Il faut bien se la partager.
Des formations à l’exemple de l’Orchestre d’Harmonie de la Région Centre qui fonctionne également en sessions, dirigé par Philippe Ferro rencontre un véritable engouement et fidélise les musiciens. Des ensembles comme l’Orchestre Régional d’Harmonie École en Auvergne et tant d’autres attirent les jeunes pendant leurs loisirs.

L’ONHJ est-il victime de son succès ?
La CMF espère faire une pause d’une seule année pour analyser les causes des difficultés de recrutements et réfléchir à une meilleure offre.
Nous essayerons d’approfondir dans une prochaine NLRM cette analyse en interrogeant les différents acteurs ainsi que les représentants de la CMF.

Concours d'excellence CMF
D’ici là, la CMF donne rendez-vous aux solistes sans limite d’âge pour le Concours d’Excellence organisé depuis plus de cinquante ans, le samedi 23 et dimanche 24 mars 2013 au Conservatoire de Vincennes (94).
Un concert de gala sera donné par l’Orchestre d’Harmonie de la Musique de la Police Nationale à 18h, le 24 mars.
œuvres imposées et conditions d'inscription :  plaquette Concours d'excellence 2013
http://www.cmf-musique.org/cmf/index.php?go=204
Y.R.