Ce site nécessite JavaScript. Merci d'en autoriser l'exécution.
Please enable JavaScript in order to use this web site.
Pour revenir à la newslettre, cliquez ici
Réédition MERCURY de F.Fennell

Plus d'un demi-siècle après !



pochette cd retaillée pour le siteIl y a quelques mois, j’avais pu évoquer l’incroyable aventure de l’Ensemble à vent de Rochester, plus connu sous le nom de Eastman Wind Ensemble. Une formation de légende pour tous les amoureux d’Orchestre d’Harmonie qui avait été créée par le regretté Frederick Fennell. Au cours de ce bref portrait numérique avait circulé un autre incroyable nom : « Mercury ». Appellation discographique de référence pour les audiophiles, qui avait énormément fait pour la diffusion internationale du Eastman Wind Ensemble. Carambolage des faits, quelques semaines après avoir rédigé cet article, je m’apercevais qu’un coffret collector de 50 CD « Mercury Living Presence » était annoncé chez les disquaires. Miracle, les enregistrements que j’évoquais tels des objets perdus à jamais étaient à nouveau disponibles ! Ainsi, parmi cet élégant cube, à l’effigie du label à la bande 35 millimètres, figure une fabuleuse session de 1958-59 (la prise de son analogique n’a pas pris une ride ! Comme quoi, sans ordinateurs, cela pouvait être de grande qualité !), on peut retrouver des classiques du répertoire pour Wind Band anglo-saxons : « British and American Band Classics ». Trois pièces anglaises à l’inspiration diverse : une adaptation haute en couleurs de pièces de la Renaissance de William Byrd, orchestrées par Gordon Jacob, la brillante marche Crown Imperial de William Walton, composée à l’occasion du couronnement du Roi Georges VI, les étranges couleurs comme provenant de jeux d’orgue de l’Opus 52 Hammersmith de Gustav Holst. Du côté américain, Fennell avait choisi de graver les Symphonic Songs de Robert Russell Bennett et d’achever la session par Fanfare et Allegro de Clifton Williams.

pochette mercury living presenceA l’écoute de ce bon vieux lp réédité, on ne peut être que surpris par l’incroyable son d’ensemble de la formation de Fennell. Plus de 50 années après – les étudiants de vingt ans qui participaient à la session sont maintenant d’aimables et paisibles vieillards - ces lectures n’ont pas pris une ride. Le contrôle de la sonorité, l’équilibre des différentes sections est éclatante. La générosité et l’ampleur sonore de la Marche de Walton est stupéfiante (surtout si l’on rappelle que cet orchestre était composé d’à peine une centaine de musiciens). Ce qui frappe immédiatement, c’est l’assurance et l’assise rythmique de la direction de Fennell. On ressent vraiment un bras solide à la tête de ces juvéniles musiciens.  Une conduite irréprochable uniquement dirigée vers le respect du texte musical. Comme quoi, plus d’un demi-siècle après, à l’écoute de cette réédition, il convient de respecter les anciens !

Ecouter des extraits :

- William Walton, Crown Imperial 
http://www.edrmartin.com/extrait-mp3-newslettre/nl_485_69268.mp3


- Gustav Holst, Hammersmith Op. 52
http://www.edrmartin.com/extrait-mp3-newslettre/nl_486_4c9dd.mp3


- Robert Russell Bennett, Symphonic Songs for Band  
http://www.edrmartin.com/extrait-mp3-newslettre/nl_487_e57cf.mp3


-
Clifton Williams, Fanfare and Allegro 
http://www.edrmartin.com/extrait-mp3-newslettre/nl_488_b752d.mp3



BRITISH AND AMERICAN BAND CLASSICS - Eastman Wind Ensemble, direction Frederik Fennell. Oeuvres de William Byrd / Gordon Jacobs - William Walton - Gustav Holst - Robert Russell Bennett et Clifton Williams.
MERCURY 432 009-2  CD Enregistrement de 1958 et 1959.

Y.R.