Ce site nécessite JavaScript. Merci d'en autoriser l'exécution.
Please enable JavaScript in order to use this web site.
Pour revenir à la newslettre, cliquez ici
Paris Brass Band - Champion de France 2012

Entretien avec Florent Didier - directeur musical



paris brass bandParis Brass Band
Champion de France 2012

Dimanche 29 janvier à Amiens (Mégacité), invité par la CMF*, le jury Luc Vertommen (Belgique) Président, Bruce Fraser (Ecosse) et Philippe Wendling (France) a déclaré premier de la catégorie Honneur du Championnat de France de Brass Bands le Paris Brass Band dirigé par Florent Didier.
Paris Brass Band représentera la France au Championnat européen de Brass Band 2013, à Oslo, en Norvège, organisé par l’EBBA (European Brass Band Association).
11 brass bands concouraient dans cinq divisions démontrant une fois de plus la bonne dynamique du mouvement français.
* Confédération Musicale de France

Palmarès CMF
HONNEUR
1er : Paris Brass Band 1er Prix avec mention Très bien, 19/20
2e : Aeolus Brass Band 1er Prix avec mention Bien, 17,5/20
3e : Brass Band Nord Pas-de-Calais 1er Prix, 16,5/20
EXCELLENCE
1er : Brass Band Brassage 1er Prix, 16,5/20
2e : Brass Band de Toulouse 1er Prix, 16/20
1ère DIVISION
1er : Orchestre de cuivres d’Amiens 1er Prix, 16,5/20
2e : Burgundy Brass 1er Prix, 16/20
2e DIVISION
1er : Brass Band de Champs-sur-Marne 1er Prix avec mention Bien, 17/20
2e : Brass Band en Seine 2e Prix, 13/20
3e DIVISION
1er : Brass Pearl 1er Prix avec mention Bien, 17/20
2e : Brass Band de la Côte Picarde 1er Prix, 16/20

paris bb
Entretien avec Florent Didier
Directeur musical du Paris Brass Band

Le Paris Brass Band vient de participer pour la seconde fois au Championnat de France, à Amiens, et se voit attribuer une note frôlant l’excellence, 19 sur 20 et un premier prix en « Honneur » lui attribuant le titre de champion de France. Quelles sont vos premières impressions ?

Beaucoup de satisfaction bien sûr. C’est tout le travail d’un groupe soudé qui est récompensé. Je félicite tous mes musiciens et les membres du bureau du Paris Brass Band car cette réussite est la leur.

A un point et demi au dessus d’AEolus et deux points du BBNPC, deux très bons Brass, eux aussi auparavant champions de France, c’est un écart important. Quelle est votre recette ?
Il n’y a pas de recette miracle. Une rigueur de travail mais également un parti pris en faveur d’une expression musicale singulière. Ainsi le Paris Brass Band s’est forgé sa propre identité.  

Avez-vous travaillé avec des artistes invités étrangers ?
Pas encore, mais c’est dans nos projets. S’ouvrir à ce qui se fait de mieux en Europe ne peut-être qu’enrichissant. Mais je resterai vigilant, le Paris Brass Band gardera sa conception du Brass Band, conception liée au contexte et aux musiciens faisant partie de l’ensemble.

Quelle est votre référence dans le monde des Brass Bands ?
Je n’ai pas de «référence» absolue mais plutôt des préférences. Le son et le timbre des Brass Bands norvégiens, la solidité des Brass Bands anglais et leur jeu d’ensemble, etc... Mes influences sont plurielles.

Y a-t-il une spécificité française ?
Elle se créera avec le temps, la plupart des Brass Bands Français étant encore de «jeunes» ensembles. Mais je pense que l’école des cuivres Français et son jeu caractéristique brillant, virtuose et visant une démarche plus soliste, est forcément très présente dans nos Brass Bands. Il nous appartient certainement maintenant de faire en sorte d’apprendre à mieux jouer ensemble. Les qualités du jeu de nos musiciens en seront d’autant plus sublimées.

Beaucoup de musiciens du Paris Brass Band sont musiciens d’orchestres (symphonique ou d’harmonie), est-ce un plus ou au contraire une adaptation à fournir ?
Presque plus qu’à l’orchestre symphonique ou d’harmonie, le Brass Band demande à chaque musicien de prendre à la fois une fonction instrumentale bien définie ainsi qu’une prise de conscience de tout l’ensemble. Cette démarche doit être parfaitement bien assimilée pour réaliser des pièces ou partitions qui sont parmi les plus difficiles pour nos instruments. L’investissement des musiciens doit donc être important (beaucoup de répétitions, de travail en pupitres, de concerts de préparation...) même pour des instrumentistes habitués au jeu en orchestre.

Quels sont vos projets ?
Notre résidence au CRD de Créteil permet de mettre en œuvre des projets divers : partenariats, actions pédagogiques, des créations lors de tous nos concerts à l’auditorium du conservatoire de Créteil... Nous avons enregistré une pièce sur le premier disque de Bastien Baumet, un duo avec Bastien et Steven Mead, disque qui est à présent disponible. Nous allons enregistrer plusieurs pièces sur le prochain disque de notre cornet principal Alexis Demailly, et enfin nous allons finaliser un premier disque court ainsi qu’un clip, avant de proposer un premier enregistrement l’année prochaine. Le Paris Brass Band se produira également avec différents solistes et dans plusieurs festivals cet été.  

Il incombe maintenant au Paris Brass Band de représenter la France au championnat d’Europe qui se tiendra à Oslo en 2013 ! Aurez-vous les possibilités financières et organisationnelles pour faire ce long déplacement ?
Nous allons tout faire pour. Mais il est vrai que le budget pour un tel déplacement est énorme, et que des aides seraient les bienvenues !

Comment allez-vous vous préparer ?
Nous allons nous préparer de la même manière que pour le championnat de France. La motivation sera décuplée par l’honneur de représenter notre pays dans une compétition internationale !

Le Paris Brass Band concourra-t-il à l’Open d’Amboise 2012 ?
Oui, le Paris Brass Band sera présent à l’Open d’Amboise 2012, nous pourrons ainsi gagner en expérience en nous confrontant à d’autres Brass Bands Français mais également étrangers.

www.parisbrassband.com

Florent Didier
Musicien aux activités multiples et variées, Florent DIDIER est trombone solo de l’Orchestre de la Musique de l’Air de Paris, membre du Feeling Brass Quintet, chef des orchestres à vent du CRD de  Créteil et professeur de trombone et d’orchestre au CRC Pontault-Combault. Il prend la direction musicale et artistique du Paris Brass Band lors de sa création en 2008.

 
Prochain rendez-vous des Brass Bands
Open de France d’Amboise - 1er au 03 juin 2012

Pièces imposées
Junior—Young – 4ème division
Variations on « Laudate Dominum »    - Edward Gregson

3ème division
Oceans – Goff Richards

2ème division

Evolution (new)- Philip Sparke

1ère division

Reformers – Philip Wilby

Championship
Journey to the Centre of the Earth – Peter Graham

amboise brass band copieSamedi 2 juin à 21h
Gala de clôture par The Cory Band (UK)

Direction Dr. Robert Childs – Salle Claude Ménard
Réservation et contact : www.openamboise.com
Y.R.